Hommage à Fernand et Henri

Mes deux grands-pères ont fait la Première Guerre Mondiale.
Fernand Honnorat, mon grand père maternel, Français né au Mexique, a embarqué pour la France dès qu’il a eu connaissance de l’ordre de mobilisation. Il a été enrôlé dans l’infanterie et envoyé dans les Dardanelles, où il a combattu jusqu’à ce qu’il contracte la malaria. Il en a souffert toute sa vie avec de terribles crises.
À la fin de la guerre, il retourne au Mexique avant de revenir s’installer définitivement en France au milieu des années trente. En 1939, il répond à nouveau à l’appel à la mobilisation. Il est refusé parce qu’il a plus de 40 ans et 4 enfants. Il falsifie sa carte d’identité et parvient à se faire engager dans un autre centre de recrutement. Quelques mois plus tard, son identité découverte, il sera démobilisé.
Henri Vincent, mon grand père paternel, après avoir obtenu ses deux baccalauréats, effectue son service militaire en 1911. En 1914, il est maintenu sous les drapeaux et affecté à un régiment stationné jusqu’en 1918 à Verdun. Après l’armistice il sera encore une fois maintenu sous les drapeaux, deux années de plus en Allemagne. C’est donc après 9 ans dans l’armée comme simple conscrit qu’il pourra enfin commencer sa vie.
Mon grand père maternel ne m’a jamais parlé de la guerre. J’étais trop jeune à sa mort. En revanche, j’ai eu l’occasion d’entendre mon grand-père paternel en parler. Il m’avait emmené aux cérémonies qui marquaient le 50ème anniversaire de la bataille de Verdun. J’ai souvenir d’avoir découvert avec lui les territoires qu’il avait parcourus en tant qu’estafette de son régiment. Nous avons aussi rendu hommage à ses camarades en visitant les cimetières militaires et l’ossuaire de Douaumont.
Une des remarques de mon grand père m’a particulièrement marqué. Il considérait que la Première Guerre Mondiale était la dernière guerre entre hommes où chacun avait sa chance. Devant mon incompréhension, il m’a expliqué que dans les guerres modernes les gens sont tués par des missiles tirés à des centaines de kilomètres, alors que pendant « [s]a guerre » chacun pouvait se défendre avec son fusil et sa baïonnette. Mon incompréhension était totale face aux souffrances qu’ils ont endurées.
Pendant de nombreuses années, j’ai assisté aux cérémonies du 11 novembre comme élu, pour rendre hommage à tous nos combattants et aux morts pour la France. Cette année je serai présent à la cérémonie pour leur rendre à nouveau hommage, et plus particulièrement à Fernand et Henri, mes deux grands-pères.
Je les salue et m’incline devant eux.
Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Hommage à Fernand et Henri

Montrouge Cérémonies du 11 novembre 2018

Commémoration du 100ème anniversaire de l'Armistice de 1918
 
9h00 Hôtel de ville – Temps de mémoires interreligieuses en souvenir des victimes des guerres
9h55 Rassemblement des délégations devant l’entrée du cimetière de Montrouge
10h00 Départ du cortège
10h15 Au cimetière : dépôt de gerbes
10h45 Départ de la place du 8 mai 1945 pour se rendre au monument aux Morts
11h00 Au monument aux Morts – Dépôt de gerbes
11h30 Place Emile Cresp – Allocations du maire – Honneur aux Drapeaux
12h15 Beffroi – Fiels of Honor par l’orchestre d’harmonie municipale – Verre de l’amitié
Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Montrouge Cérémonies du 11 novembre 2018

Manifestation à Montrouge

Manifestation à Montrouge
Contre l’abattage des platanes centenaires
Contre les nouvelles règles et tarifs de stationnement
 
22 Septembre à 15h
 
RDV devant le Auchan – Rue Molière (ancien Simply)
 
Lire l’appel du Comecs et du CAPAJ
Publié dans Environnement, Transports Urbanisme | Commentaires fermés sur Manifestation à Montrouge

Quand Ebolla rencontre l’inteligence artificielle

Ebola signalé à Paris. Un système d’Intelligence Artificielle (IA) est mis en œuvre pour apporter une réponse à la crise sanitaire. Comment l’IA prendra-t-elle en charge cette crise ? Comment les pouvoirs sanitaire, politique, médiatique vont-ils réagir, comment vont-ils se servir de l’IA ? Telle est la trame de S.A.R.R.A., livre de David Gruson. Roman policier, de science fiction ou d’anticipation ? A lire.

S.A.R.R.A, Beta Publisher David Gruson. David Gruson est magistrat à la Cour des comptes, ancien conseiller santé du Premier Ministre, ancien directeur de CHU.

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Quand Ebolla rencontre l’inteligence artificielle

Histoire de platanes

Vue sur quelques murs de Montrouge, une affiche du CAPAJ sur le projet des "Allées Jean Jaurès"

 

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Histoire de platanes

Bonne rentrée

Pour la rentrée 2018-2019, le Gouvernement poursuit sont projet de déboubler les classes de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP plus). L’objectif est, comme toujours, la lutte contre l’échec scolaire. C’est le même objectif que se sont fixés tous les gouvernements, toutes couleurs politiques confondues, depuis des années, pour ne pas dire des décennies. Force est de constater que les résultats ne sont pas là. Continuer la lecture

Publié dans Education, jeunesse | Commentaires fermés sur Bonne rentrée

Montrouge, abattage des platanes : ne pas accepter

Juliette Méadel, ancienne secrétaire d’Etat, prend clairement position après l’abattage des platanes de l’avenue Jean Jaurès : « Il va falloir replanter des arbres du même âge et sans tarder. Et sans augmenter les impôts locaux ».

C’est une position sans ambiguïté pour préserver le patrimoine végétal de notre commune.

Voir son tweet

Publié dans Environnement, Transports Urbanisme | Commentaires fermés sur Montrouge, abattage des platanes : ne pas accepter

Publiez l’étude phytosanitaire

La députée de Montrouge, Laurianne Rossi, demande la publication de l'étude phytosanitaire qui a déclaré les arbres de l'avenue Jean Jaurès malades.

Je me joins à sa demande.

Wilfrid Vincent, ancien conseiller municipal et général de Montrouge.

Publié dans Actualités | Commentaires fermés sur Publiez l’étude phytosanitaire

C’est maintenant le tour de la place Jean Jaurès

 Elagage très, très court pour les platanes de la place Jean Jaurès.

N’étant pas très expert en arbre, j’ai consulté la fiche wikipedia. J’ai pu y lire que le platane est victime de deux « ravageurs », selon l’expression de l’encyclopédie en ligne :
  • ·      Le tigre du platane. C’est une punaise
  • ·      Et l’Arocatus longiceps, une autre punaise.
Il faudra rajouter le maire de Montrouge.
Publié dans Environnement, Transports Urbanisme | Commentaires fermés sur C’est maintenant le tour de la place Jean Jaurès

Qui veut noyer son chien l’accuse d’avoir la rage

Le Parisien du 21 août fait état de la vive émotion des Montrougiens qui ont découvert l'abattage des platanes centenaires de l'avenue Jean Jaurès. Le quotidien rapporte les propos d'habitants qui constatent que l'opération a lieu au mois d'août quand nombre de nos concitoyens sont encore en vacances empêchant ainsi toute réaction.

70 arbres abattus

Le Parisien donne aussi la parole au maire selon lequel trente arbres seraient transplantés et une trentaine ne pourraient être sauvés. Sachant qu'il y a près de 100 platanes, pourquoi ne parle-t-il pas des 40 autres ? Que deviendront-ils ? Abattus eux aussi. Au total, 70 platanes centenaires supprimés.

Pourquoi ne pas les remplacer par de nouveaux platanes ?

Le maire ajoute aussi qu'une étude sur leur état phytosanitaire avait conclu à la maladie de certains. Chacun sait que quand on veut noyer son chien, on l'accuse d'avoir la rage. Mais admettons, hypothèse d'école, que leur état justifie de les abattre.Pourquoi ne pas les remplacer par de nouveaux platanes ?Quelle est cette rage de vouloir faire disparaitre cette espèce ?

Bien curieuse façon pour un maire qui n'a jamais été élu par la population d'imposer sa vue.

Lire l'article du parisien du 21 août 2018 : Les critiques pleuvent dans la commune alors qu’une quinzaine d’arbres ont été tronçonnés depuis ce lundi sur l’avenue Jean-Jaurès. La ville assure que l’avenue, bientôt transformée, accueillera à terme des arbres supplémentaires.

Publié dans Environnement, Transports Urbanisme | Commentaires fermés sur Qui veut noyer son chien l’accuse d’avoir la rage